Stimulation, défibrillation, resynchronisation  Abonné

Publié le 28/03/2013
1365757277420388_IMG_101747_HR.jpg

1365757277420388_IMG_101747_HR.jpg
Crédit photo : MediaforMedical

• Stimulation

Développée il y a plus de cinquante ans, la stimulation cardiaque vise à corriger ou à prévenir les bradycardies symptomatiques. Elle se fonde sur une stimulation monochambre où l’implant de stimulation est relié à une seule sonde placée dans le ventricule (bloc auriculo-ventriculaire), ou sur une stimulation double chambre (› 75 % des appareils implantés en France) avec deux sondes placées l’une dans l’oreillette, l’autre dans le ventricule, et qui permettent de recréer la séquence d’activation électrique physiologique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte