L’arrivée des appareils IRM compatibles  Abonné

Publié le 28/03/2013

Le scanner médical, qui utilise des rayonnements X, n’a aucune contre-indication chez les porteurs de stimulateurs (PM) ou défibrillateurs (DAI). De même, les portiques de contrôle dans les aéroports ne comportent désormais aucun risque, y compris les nouveaux appareils qui « déshabillent » les passagers, fondés sur la technologie terahertz (rayonnements à ondes très courtes).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte