Rétrécissement valvulaire serré

Privilégier la chirurgie précoce

Par
Dr François Diévart -
Publié le 05/12/2019

Chez des patients ayant un rétrécissement valvulaire aortique très serré, la chirurgie de remplacement valvulaire, dès le diagnostic posé, diminue la mortalité par rapport à une surveillance jusqu’à aggravation clinique ou hémodynamique.

La chirurgie de remplacement valvulaire, dès le diagnostic posé, diminue la mortalité.

La chirurgie de remplacement valvulaire, dès le diagnostic posé, diminue la mortalité.
Crédit photo : Phanie

L’étude RECOVERY (Randomized comparison of early surgery versus conventional treatment in very severe aortic stenosis) a inclus 145 patients, avec un rétrécissement valvulaire aortique serré asymptomatique. Ils étaient randomisés entre une chirurgie de remplacement valvulaire aortique précoce (groupe intervention) et une surveillance avec intervention uniquement en cas d’aggravation clinique ou hémodynamique (groupe contrôle). Le critère primaire comprenait les décès dans les 30 jours suivants la chirurgie ou les décès cardiovasculaires durant le suivi (de 6,2 ans en moyenne). 

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)