Post-AVC ischémique

Première validation d’une valeur cible de LDL-cholestérol

Par
Publié le 05/12/2019

Chez les patients avec un antécédent d’AVC et une maladie athéroscléreuse, l’étude TST démontre qu’il est cliniquement bénéfique d’atteindre un taux de LDL-cholestérol (LDL-C) en dessous de 0,70 g/l, plutôt que de le laisser autour d’1 g/l. En validant pour la première fois l’intérêt d’atteindre une valeur cible de LDL-C, elle prouve que le LDL-C  est un facteur de risque et donc une cible thérapeutique, aussi dans le post-AVC.

Il est bénéfique d’abaisser le LDL-C en dessous de 0,70 g/l

Il est bénéfique d’abaisser le LDL-C en dessous de 0,70 g/l
Crédit photo : Phanie

Cela peut paraître un paradoxe, mais les cibles de LDL-C proposées dans les recommandations pour la prise en charge des dyslipidémies n’ont jamais été validées prospectivement. Elles sont proposées par extrapolation du niveau de LDL-C atteint dans des essais thérapeutiques, évaluant non pas des cibles de LDL-C mais des traitements hypolipémiants, par rapport à un placebo ou des soins usuels. 

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)