Élévation tensionnelle

Distinguer urgence et poussée hypertensive  Abonné

Publié le 21/01/2016
Réduire progressivement les valeurs tensionnelles

Réduire progressivement les valeurs tensionnelles
Crédit photo : PHANIE

Les poussées hypertensives motivent de 3 à 5 % des passages aux urgences. Il s’agit le plus souvent d’une élévation tensionnelle sans atteinte viscérale, survenant chez un patient hypertendu connu et traité, comme l’a souligné un travail récent réalisé à l’hôpital de la Timone à Marseille.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte