Mélanome

Immunothérapie, en avant toute !

Publié le 23/06/2014

C’est en ciblant des molécules de surface des Lymphocytes T (LT) qui inhibent leur activation et/ou leur interaction avec les cellules dendritiques, que l’immunothérapie a pour la première fois démontré son efficacité en cancérologie. Avec, par ordre d’arrivée, les anti-CTLA4 et les anti-PD1/PDL1.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?