Grossesse et fertilité

Publié le 23/06/2014

La demande de grossesse après un cancer du sein est de plus en plus fréquente depuis une dizaine d’années. Auparavant, elle était contre-indiquée dans cette situation, sur l’argument que l’imprégnation hormonale en estrogènes était extrêmement forte et que le cancer du sein était hormonodépendant.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?