Cibler les cellules souches tumorales

Le challenge des prochaines années

Publié le 23/06/2014

L’hétérogénéité des cancers est connue depuis longtemps. D’un patient à l’autre, un cancer peut évoluer différemment et à l’intérieur d’une même tumeur, des populations de cellules tumorales différentes coexistent, qui ne sont pas équivalentes sur le plan de l’agressivité. On distingue ainsi les cellules souches tumorales des autres cellules. L’existence de celles-ci a longtemps été controversée mais récemment démontrée, du moins dans des modèles animaux. Elles sont purifiées avec des marqueurs de surface isolés ou combinés, selon le type de tumeur.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?