Opioïdes

Attention à l’usage chronique  Abonné

Par
Publié le 10/07/2020

Plusieurs communications ont alerté sur l’utilisation prolongée des opioïdes en cas de douleurs rhumatologiques. Selon une étude anglaise, sur 1,96 million de patients ayant pris des opioïdes pour la première fois (hors cancer), 14,6 % sont passés à un usage chronique. Les facteurs de risque étaient une dose initiale de plus de 200 mg de morphine (équivalent dose), l’âge > 75 ans, la coprescription de gabapentine, une fibromyalgie et une pathologique rhumatologique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte