Covid-19 et rhumatismes inflammatoires chroniques

Plus de risques d’hospitalisations ?  Abonné

Par
Publié le 10/07/2020
Chez les patients souffrant de rhumatismes inflammatoires chroniques (RIC) et sous immunosuppresseurs, les potentiels retentissements de l’infection Covid-19 commencent à être étudiés. Les données sont plutôt rassurantes...
Un risque accru d’infection avec des doses élevées de corticoïdes

Un risque accru d’infection avec des doses élevées de corticoïdes
Crédit photo : phanie

En général, l’immunosuppression et les comorbidités sont associées à un risque accru d’infection grave chez les patients atteints de RIC. Ainsi, cette population peut être plus à risque d’une évolution sévère de l'atteinte par le SARS-CoV-2, avec plus de complications, d'hospitalisations, de transferts en unité de soins intensifs ou de décès. Les données de la littérature sont encore peu nombreuses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte