Responsabilité civile médicale

Les députés examinent aujourd’hui des dispositions délicates  Abonné

Publié le 19/05/2011
1305767543255737_IMG_61249_HR.jpg

1305767543255737_IMG_61249_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LES SPÉCIALISTES À RISQUE, las d’être exposés à des trous de garantie, réclament une couverture intégrale du risque. Ils veulent en outre que leur reste à charge assurantiel ne dépasse pas 5 000 euros par an. Xavier Bertrand a promis de régler le problème en 2011. Définitivement. Le ministère de la Santé planche sur la question, sans rien dévoiler de ses intentions. L’effervescence perçue ces derniers jours par des syndicalistes serait-elle le signe d’un dénouement imminent ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte