Responsabilité civile médicale

La profession reste en alerte maximum

Publié le 06/04/2011
1302861004242939_IMG_58111_HR.jpg

1302861004242939_IMG_58111_HR.jpg

L’ESPOIR fut de courte durée pour les médecins libéraux. L’amendement législatif censé régler définitivement leur problème d’assurance risque fort d’être réécrit. Les obstétriciens ont fait part de leur inquiétude à Valérie Boyer, la députée qui a déposé l’amendement adopté en commission des affaires sociales il y a quelques jours.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?