Asthme à l’adolescence

Les logements humides augmentent le risque  Abonné

Par
Christine Fallet -
Publié le 20/10/2016

La première étude, MeDALL (Mechanisms of the Development of ALLergy) a porté sur près de 15 000 enfants de sept pays en Europe (1). Elle a montré qu’une exposition précoce (de la naissance à l’âge d’un an) à l’humidité et aux moisissures augmentait de 14 % le risque de développer un asthme à l’adolescence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte