SÉCURITÉ SANITAIRE

Le système sur le gril  Abonné

Publié le 16/03/2011
1306239751236102_IMG_56332_HR.jpg

1306239751236102_IMG_56332_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON/LE QUOTIDIEN

1306239752236115_IMG_56331_HR.jpg

1306239752236115_IMG_56331_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON/LE QUOTIDIEN

1306239750235387_IMG_56152_HR.jpg

1306239750235387_IMG_56152_HR.jpg
Crédit photo : AFP

DANS UN PAYS dénué de tradition de santé publique, l’expression « sécurité sanitaire » a vu le jour dans le sillage des grandes crises, à chaud. En 1993, le scandale de la transfusion sanguine a conduit le ministre de la Santé de l’époque, Bernard Kouchner, à faire adopter les lois sur les produits de santé ; en 1998, en pleine affaire de la vache folle, la loi portant création des agences était adoptée ; vinrent ensuite les lois sur les droits des malades et la qualité du système de santé (2002), après l’épisode de la canicule (2003), et la loi HSPT (2009).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte