Une affaire de couple

Les infertilités sont autant masculines que féminines  Abonné

Publié le 25/11/2013
1385345548474800_IMG_116333_HR.jpg

1385345548474800_IMG_116333_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

CONTRAIREMENT à une idée reçue, dans un couple, il n’y a pas que la femme qui peut être responsable d’une infertilité. L’infertilité masculine est souvent explorée trop tardivement. Or, elle est en cause dans 1/3 des cas, tout comme l’infertilité féminine. Dans le tiers restant, les deux partenaires sont impliqués. Un bilan masculin systématique doit être réalisé en parallèle à celui de la femme. Il est indispensable dans la démarche étiologique et thérapeutique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte