AINS dans les rachialgies inflammatoires

Un effet protecteur sur la perte osseuse  Abonné

Publié le 02/12/2013

Dans la cohorte DESIR (708 patients avec une rachialgie inflammatoire récente évocatrice de spondylarthrite axiale), 265 patients (54 % d’hommes, âge moyen 34,4 ans) avaient bénéficié d’une mesure de la densité minérale osseuse (DMO) à l’inclusion et à 2 ans. Une densité osseuse basse définie par un Z- score -2 était constatée, à l’inclusion, dans 14,7 %. La perte osseuse était définie par une diminution la DMO 0,03 g/cm2.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte