Canal lombaire étroit symptomatique

L’infiltration épidurale caudale efficace chez un patient sur deux  Abonné

Publié le 02/12/2013
1385950381477809_IMG_117141_HR.jpg

1385950381477809_IMG_117141_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

LE CANAL LOMBAIRE étroit acquis, essentiellement secondairement à l’arthrose, touche des sujets âgés qui présentent des troubles de la marche, à type de faiblesse ou de gêne et des douleurs, sciatalgies ou cruralgies, responsables d’une claudication à la marche. La douleur survient après un certain périmètre de marche, qui peut être limité à quelques centaines de mètres, ce qui altère la qualité de vie des patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte