Apnée

Cap sur les comorbidités méconnues  Abonné

Publié le 29/01/2015

Le syndrome d’apnée du sommeil (SAS) est lié à de nombreuses pathologies cardiovasculaires, notamment l’hypertension artérielle, les troubles du rythme, l’insuffisance cardiaque ou encore la dilatation aortique et également à des maladies métaboliques comme le diabète par exemple.

Les questions qui se posent sont de savoir si la Pression positive continue (PPC) permet, à elle seule, d’agir efficacement sur les conséquences cardiovasculaires et métaboliques des apnées et quels sont les liens avec d’autres pathologies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte