Prévention secondaire

L’immunothérapie spécifique chez l’enfant atopique  Abonné

Publié le 19/05/2014
1400496504522643_IMG_129726_HR.jpg

1400496504522643_IMG_129726_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Chez l’enfant sensibilisé aux aéro-allergènes et souvent déjà porteur d’une rhinite allergique, la prévention a deux types d’objectifs : éviter l’apparition de nouvelles sensibilisations et prévenir l’apparition d’un asthme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte