Troubles du comportement alimentaire

Des TCC contre l’addiction  Abonné

Par
Anne-Lucie Acar -
Publié le 30/01/2020
Anorexie mentale, boulimie, hyperphagie… En lien avec l’histoire de chacun, l’addiction en nutrition peut se manifester de différentes façons. Pour certains patients, les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) brèves se révèlent très efficaces.
Un travail sur la notion même de contrôle

Un travail sur la notion même de contrôle
Crédit photo : Phanie

Les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) ont évolué pour prendre en compte la dimension émotionnelle (3e vague). « Elles sont ainsi moins centrées sur l’ici et maintenant et davantage dans l’histoire du sujet, moins protocolaires et plus adaptées à la personne et à son trouble. Quant à la durée, elle est adaptée à la complexité des troubles, sans se limiter à des modèles systématiquement brefs (type Fairburn en 15 à 20 séances hebdomadaires) », souligne le Dr Jean-Philippe Zermati (Paris), psychonutritionniste et psychothérapeute.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte