Inégalités sociales de santé

Des bons d’achat pour les fruits et légumes  Abonné

Par
Anne-Lucie Acar -
Publié le 30/01/2020

Réalisé à Saint-Denis (93) en 2016 et 2017, le projet Flam avait pour objectif d’encourager la consommation de fruits et légumes auprès d'enfants de 3 à 10 ans vivant au sein de familles en situation de précarité, grâce à l’octroi de bons d’achat. Alors que la consommation de fruits et légumes est un marqueur social important, il s’agissait aussi d’analyser l’impact du levier financier.

Un marqueur social important

Un marqueur social important
Crédit photo : Phanie

« Il faut manger cinq fruits et légumes par jour ». Voilà un message auquel il est difficile d’échapper, tant il est diffusé à la radio, à la télévision et dans de nombreuses publicités. Cependant, en raison de leur coût, ces produits sains ne sont pas toujours accessibles aux populations les plus précaires, contraintes de se tourner vers des denrées dont la valeur nutritionnelle est moindre. Un constat qui a motivé la mise en place du projet Flam (« Fruits & légumes à la maison ») à Saint-Denis.

92 familles étudiées

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte