Cancers de l’oropharynx

Quand l’HPV prend à la gorge  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 28/10/2019
L’incidence des cancers ORL HPV-induits est en constante augmentation depuis une trentaine d’années. Comme pour les autres tumeurs HPV+, la vaccination constitue le moyen de prévention le mieux adapté ; en revanche, il n’existe pas actuellement de possibilité de dépistage précoce.
Les lésions précancéreuses ne sont pas encore connues

Les lésions précancéreuses ne sont pas encore connues
Crédit photo : Phanie

Les cancers oropharyngés (COP) sont passés de 2,8 à 3,6/100 000 de 1988 à 2004 aux États-Unis, une croissance poussée par les tumeurs liées à l’HPV, qui ont été multipliées par trois dans cet intervalle, tandis que les cancers laryngés, associés au tabagisme, diminuent nettement. Le risque est plus marqué chez les hommes blancs et les plus de 60 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte