Radioprotection

La situation française

Publié le 17/11/2014

En France, l’utilisation du scanner s’accroît d’environ 5 % chaque année. « Le scanner est d’autant plus indispensable que nous manquons d’IRM », insiste le Pr Hubert Ducou le Pointe. 81,8 millions d’actes de diagnostic utilisant les rayonnements ionisants ont été réalisés en France en 2012, soit 6 % de plus qu’en 2007 en tenant compte de l’augmentation de la population observée dans le même temps.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?