AVC ischémique

Une course contre la montre

Publié le 17/11/2014

L’imagerie très précoce est utile pour ceux qui peuvent bénéficier d’une thrombolyse. En effet, la fibrinolyse est indiquée quand l’horaire du début de l’AVC est inférieur à 4 heures 30. Après ce délai, la balance bénéfice/risque n’est plus en faveur du traitement thrombolytique. La lésion ischémique est en grande partie constituée, le risque de transformation hémorragique augmente.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?