Enquête auprès des jeunes pousses de la médecine

Pour le Dr Océane Pécheux, à Douai, le choix de la gynéco et du service public

Par
Publié le 19/08/2020

Elle exerce au sein d’un CH, dans une région où l'hôpital public a parfois du mal à recruter des jeunes praticiens. Océane Pécheux témoigne de sa passion pour la gynécologie-obstétrique, de son attachement au secteur public et milite pour la promotion de la formation des internes et assistants de la spécialité.

Crédit photo : DR

« Stéthoscope ! » Toute petite, Océane a su prononcer le mot, et tenir l'instrument. Rien d'étonnant à cela ! Avec une mère infirmière et un père cardiologue – l'un des plus anciens médecins de l'hôpital de Lens. Rien d'étonnant non plus, à ce que la fillette soit devenue, quelques années plus tard, à son tour PH. Enfin presque : elle a signé en novembre pour deux ans de post-internat au CH de Douai. Et à 33 ans, s'y épanouit avec bonheur.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)