Rectocolite hémorragique

Modifications de la place des anti-TNF  Abonné

Publié le 24/03/2011
1311759573239038_IMG_57103_HR.jpg

1311759573239038_IMG_57103_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

LE TRAITEMENT de la rectocolite hémorragique (RCH) s’appuie sur les traitements aminosalicylés puis sur les corticoïdes. L’azathioprine peut être recommandée dans certaines formes de la maladie. En cas de RCH réfractaire aux salicylés, aux corticoïdes et à l’azathioprine, la colectomie était la seule solution jusqu’à la publication des essais ACT 1 (Active ulcerative Colitis Trial 1) et ACT 2 (1). Ces deux essais randomisés en double insu ont été publiés dans un même article.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte