Hémorragies digestives hautes

La place de l’endoscopie  Abonné

Publié le 06/06/2013

L’ADMISSION aux urgences pour une hémorragie digestive haute est relativement fréquente et potentiellement grave. La pathologie ulcéreuse œsogastroduodénale et l’hypertension portale sont responsables de 80 % des hémorragies digestives hautes. Les conférences de consensus internationales sur la prise en charge de l’hémorragie digestive ulcéreuse et par hypertension portale ont été récemment actualisées. En 2012, un comité d’experts a édicté des recommandations concernant plus particulièrement la prise en charge des hémorragies graves par l’urgentiste et le réanimateur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte