Test : êtes-vous Bacteroides, Prevotella ou Ruminococcus ?

A chaque entérotype son phénotype métabolique

Publié le 20/10/2014

Riche de milliards de bactéries, dix fois plus de cellules que tout le reste du corps, le microbiote intestinal joue un rôle dans de nombreux processus physiologiques. Fonction intestinale bien sûr, mais aussi angiogenèse intestinale, métabolisme, homéostasie du squelette, immunité ou encore comportement. Véritable organe, il fait l’objet depuis quelques années d’une recherche très active, qui a notamment permis de mettre en évidence sa contribution au développement de l’obésité et de ses conséquences, diabète de type 2 et maladies cardiovasculaires.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?