La vraie vie de l’autosurveillance glycémique

Encore trop d’écart avec les bonnes pratiques

Publié le 20/10/2014
1413767694555173_IMG_138916_HR.jpg

1413767694555173_IMG_138916_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Jusqu’à 10 mesures par jour chez les Diabétiques de type 1 (DT1), il existe une corrélation positive entre pratique de l’Autosurveillance glycémique (ASG) et maîtrise de l’HbA1c (1). Chez les Diabétiques de type 2 (DT2) la pratique est encadrée par les recommandations HAS-ANSM de janvier 2013 (2).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?