Pompes à insuline

L’EASD plaide pour plus de transparence

Publié le 20/10/2014

Dans une prise de position commune, les deux sociétés savantes américaine et européennes plaident pour un meilleur encadrement de l’évaluation des dispositifs mis sur le marché et une surveillance plus étroite des incidents de fonctionnements.

Ces dispositifs, de plus en plus sophistiqués, sont aujourd’hui utilisés par une proportion croissante d’enfants, adolescents et adultes souffrant de diabète de type 1, sans compter leur diffusion chez les diabétiques de type 2.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?