Éducation thérapeutique

Des as du volant  Abonné

Publié le 20/10/2014
1413767643555043_IMG_138864_HR.jpg

1413767643555043_IMG_138864_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Les patients diabétiques, en particulier de type 1, sont à risque accru d’accidents lors de la conduite automobile, du fait du risque de survenue d’hypoglycémies mais aussi en raison des complications à plus long terme du diabète – omme la neuropathie, qui peut s’accompagner d’une perte de la sensibilité au niveau des mains ou des pieds, ou la rétinopathie. Ils sont d’ailleurs pour cette raison soumis à des contraintes législatives en matière de permis de conduire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte