Tabac et diabète de type 2

Surveiller la glycémie après le sevrage  Abonné

Publié le 04/06/2012
1338772262353359_IMG_84909_HR.jpg

1338772262353359_IMG_84909_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

Les relations entre tabagisme et diabète de type 2 évoquent de nombreux mécanismes mais les données qui les démontrent sont rares. Il y a peu d’études qui évaluent l’action directe du tabagisme sur l’insulinorésistance ; il est plus facile, en effet, de mesurer la glycémie que la sensibilité à l’insuline quand il s’agit de grands échantillons de population. Néanmoins, plusieurs études mécanistiques suggèrent que le tabagisme réduit la sensibilité à l’insuline. Le tabac est un stimulant sympathique, ce qui peut être une des raisons de l’insulinorésistance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte