Un profil en ambulatoire

Quatorze jours de glycémie  Abonné

Publié le 24/04/2014

L’autosurveillance glycémique s’inscrit dans une démarche d’éducation du patient. Elle doit être expliquée et organisée afin d’en définir les moments, la fréquence, les objectifs et les décisions à prendre en fonction des résultats. Elle est recommandée si ses résultats sont susceptibles d’entraîner une modification des mesures hygiénodiététiques ou du traitement médicamenteux. Toutefois, deux diabétiques de type 2 sur trois ne se conforment pas aux recommandations en vigueur pour cette surveillance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte