Après 30 ans

Ne pas confondre DT1 et DT2  Abonné

Par
Publié le 05/11/2018

Un diabète survenu après 30 ans est trop souvent considéré d’emblée comme un DT2, d’où le risque d’un traitement inapproprié. En effet, même si le DT1 devient plus rare après 30 ans, il reste à envisager – d’ailleurs la frontière devient floue avec la survenue de DT2 chez des personnes de plus en plus jeunes. Une étude britannique sur 583 diabétiques diagnostiqués après 30 ans souligne que 38 % de ceux atteints d’une déficience insulinique sévère n’ont pas reçu d’insuline lors du diagnostic.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte