Enfin un antidiabétique associé à une réduction de la mortalité

Carton plein pour EMPA-REG

Publié le 29/10/2015
- Mis à jour le 29/10/2015
Plus qu’ un simple effet glycémique

Plus qu’ un simple effet glycémique
Crédit photo : PHANIE

La première vaste étude de morbimortalité d’un inhibiteur de réabsorption urinaire du glucose (anti SGLT-2) l’empaglifozine (Jardiance, Boehringer Ingelheim/Lilly), est venue apporter du baume au cœur des diabétologues réunis au congrès européen de l’EASD. C’est en effet la première fois que l’on observe dans le diabète de type 2 une réduction significative des décès cardiaques et totaux sous traitement antidiabétique dans l’histoire de la diabétologie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?