Prurit chronique

Un inhibiteur de TrkA kinase  Abonné

Publié le 03/04/2014

On sait que le prurit chronique, qui accompagne de nombreuses dermatoses – à commencer par le psoriasis et la dermatite atopique, altère gravement la qualité de vie des patients.

Jusqu’à présent, on n’avait aucun traitement spécifique et vraiment efficace à lui opposer. Cela va peut-être changer avec les premiers résultats prometteurs d’un inhibiteur de TrkA kinase qui cible les neurones sensoriels impliqués dans le signal du prurit.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte