Après les biothérapies ciblées

Psoriasis : les recherches se poursuivent  Abonné

Publié le 03/04/2014
1396954918511071_IMG_126681_HR.jpg

1396954918511071_IMG_126681_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

-En 2014-2015 avec l’arrivée d’une petite molécule l’apremilast, inhibiteur spécifique de la phosphodiestérase 4 qui, dans les deux études de phase III ESTEEM menées chez des patients atteints de psoriasis modéré à sévère a permis d’obtenir, à la 16e semaine de traitement, une amélioration du score PASI de 75&% chez environ 30 % des patients versus 5  % avec le placebo.

-Le tofacitinib, nouvel inhibiteur oral de janus kinase , approuvé par la FDA dans la polyarthrite rhumatoïde ,actuellement en phase III de développement dans le psoriasis .

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte