Cancer du pancréas

Que peut-on attendre de la biologie moléculaire ?

Publié le 15/03/2012

LE CANCER pancréatique représente la cinquième cause de décès par cancer dans les pays occidentaux. Son mauvais pronostic (survie à 5 ans inférieure à 3,5 %) est dû en partie à l’absence de facteurs de risque très spécifiques, interdisant une prévention et un dépistage efficaces, à une invasion tumorale rapide et à un diagnostic tardif. Le seul traitement curatif est la chirurgie, qui ne peut être instituée, à visée curative, que dans 10 à 15 % des cas.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?