Cancer du côlon

Le syndrome de Lynch sous diagnostiqué

Publié le 15/03/2012

PARTOUT DANS LE MONDE, on estime que 3 % des cancers du côlon relèvent d’un syndrome de Lynch. Comme sa transmission se fait sur un mode autosomique dominant, 50 % de la descendance est concernée. Un parent au moins l’est également ainsi que certains membres de la fratrie et des apparentés au premier degré. C’est pourquoi il est important de penser à ce syndrome et de demander au malade de prévenir ses proches, afin qu’ils se fassent dépister.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?