Faciliter l’accès aux assurances

Pour un droit à l’oubli  Abonné

Publié le 22/06/2015
Permettre à un ancien malade de pouvoir ne plus déclarer ce cancer à son assureur

Permettre à un ancien malade de pouvoir ne plus déclarer ce cancer à son assureur
Crédit photo : PHANIE

C’est un des nombreux chantiers qui va mobiliser l’Institut national du cancer (INCa) durant les prochaines années : la mise en place effective d’un droit à l’oubli pour les anciens malades du cancer, désireux d’accéder plus facilement aux assurances, indispensables pour pouvoir ensuite souscrire un prêt bancaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte