Davantage de facteurs de risque

Cancer du poumon : le lourd tribut masculin  Abonné

Par
Dr Isabelle Stroebel -
Publié le 07/11/2019
Le lien entre homme et tabac reste une préoccupation majeure pour la communauté scientifique même si une certaine prise de conscience est notable.
L’homme est aussi moins vigilant à l’égard de sa santé

L’homme est aussi moins vigilant à l’égard de sa santé
Crédit photo : Phanie

« Les hommes paient encore un lourd tribut à la consommation de cigarettes facile et peu onéreuse des années 1960, qu’il s’agisse des maladies cardiovasculaires, des cancers de la vessie, du colon ou du poumon. », rappelle le Pr Christos Chouaid, pneumologue au CHIC Créteil. Concernant le cancer du poumon, l’évolution la plus préoccupante, compte tenu de sa fréquence et de son pronostic sombre, est aujourd’hui celle observée chez la femme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte