Physique, mentale et sociale

La qualité de vie pâtit du tabac

- Publié le 05/11/2015
- Mis à jour le 05/11/2015

Si le concept de qualité de vie (QV) n’est pas un terme scientifique, il a le mérite d’être suggestif. Un cadre conceptuel a été proposé par l’OMS pour essayer de faire la distinction entre l’atteinte d’un organe et ses conséquences purement physiologiques d’une part et son retentissement notamment sur la vie quotidienne d’un individu et sur sa vie sociale d’autre part.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?