Crise migraineuse de l’adulte

En attendant de nouvelles molécules, AINS et triptans restent au centre du traitement

Publié le 27/03/2014
1397035098508004_IMG_126073_HR.jpg

1397035098508004_IMG_126073_HR.jpg
Crédit photo : MediaforMedical

Les recommandations sur la prise en charge diagnostique et thérapeutique de la migraine ont été actualisées en 2013 par la Société française d’études des migraines et des céphalées (SFEMC). Pour le traitement de la crise, la stratégie qui datait de 2002 a été affinée. « Il importe avant tout de distinguer les crises selon qu’elles débutent par une aura (20 % des cas) ou par une céphalée, car leur gestion est différente », souligne le Dr Anne Donnet.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?