Manuel Valls : « Nous n'avons plus d'autre choix que de limiter la liberté d'installation »

Par
Christophe Gattuso -
Publié le 09/01/2017
valls

valls
Crédit photo : AFP

Après s'être prononcé en faveur de la suppression du secteur II lors de la présentation de son « projet pour la France », Manuel Valls propose une autre recette radicale, cette fois contre la désertification médicale.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)