Benoît Hamon président, ce qui changerait pour les médecins et la santé

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Cyrille Dupuis -
Publié le 30/01/2017
Hamon

Hamon
Crédit photo : AFP

À l’issue de la primaire à gauche, la large victoire de Benoît Hamon au détriment de Manuel Valls ouvre une nouvelle séquence dans la course à la présidentielle. Le député des Yvelines de 49 ans a réuni 58,72 % des suffrages (résultats quasi définitifs) contre 41,28 % pour l'ancien Premier ministre de François Hollande (avec 1,9 million de votants contre 1,6 million au premier tour).

Porteur d'un programme de « gauche totale », Benoît Hamon s'est démarqué sur la santé et l'exercice de la médecine par des propositions souvent radicales ou iconoclastes.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)