En campagne à Villeneuve-Saint-Georges, Peillon veut « donner de l'oxygène » à l'hôpital public

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 05/01/2017

Vincent Peillon a passé trois longues heures, mercredi 4 janvier, à visiter les services d'urgences du centre hospitalier intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges (CHIV) afin de mieux appréhender le quotidien des personnels et des médecins hospitaliers.

Le candidat à la primaire à gauche a choisi cet imposant hôpital – où exercent 250 médecins – situé à la frontière entre le Val-de-Marne et l'Essonne pour mener campagne car « Villeneuve-Saint-Georges concentre toutes les problématiques de l'hôpital public », a-t-il précisé à la presse conviée au déplacement.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)