Ticagrelor

What’s new à l’ESC ?  Abonné

Publié le 12/10/2015

Dans ATLANTIC-H24, étude internationale incluant 1 862 patients, l’administration d’une dose de charge de ticagrelor en pré-hospitalier n’améliore pas la reperfusion coronaire des infarctus du myocarde avec élevation du segment ST (STEMI) avant la procédure par rapport à l’administration au cath lab, mais réduit significativement les événements cardiovasculaires majeurs - décès, infarctus du myocarde (IDM), thrombose de stent, accident vasculaire cérébral (AVC) ou revascularisation en urgence (10,4 vs 13,7 %, p = 0,038) dans les 24 heures après angioplastie (percutaneous coronary intervent

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte