Des spécificités qui affectent la prise en charge

Le diabétique, un coronarien pas comme les autres  Abonné

Par
Publié le 25/04/2019
coronaire

coronaire
Crédit photo : PHANIE

« Difficile de comparer la situation d’un homme de 75 ans, en surpoids, diabétique de type 2 traité par metformine depuis 3 ans, avec une lésion focale sur l’interventriculaire antérieure et celle d’un homme de 50 ans, traité depuis 35 ans pour un diabète de type 1 avec une ischémie silencieuse et une atteinte coronarienne tritronculaire, a rapporté le Pr Thomas Cuisset (La Timone, Marseille). Mais même si le terme de coronarien diabétique regroupe des phénotypes très différents, certaines spécificités se dégagent ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte