Inhibiteurs de SGLT2

L'exception française

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 25/04/2019

Ces dernières années ont été marquées par l'arrivée de deux nouvelles classes d'antidiabétiques oraux : les agonistes du récepteur du GLP1 (arGLP1) et les inhibiteurs du cotransporteur sodium/glucose de type 2 (iSGLT2, ou gliflozines).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?