Insuffisance cardiaque

Le CO de la pollution  Abonné

Publié le 30/05/2013

CHAQUE PIC DE POLLUTION se traduit par une augmentation des hospitalisations et de la mortalité d’origine cardiaque, notamment chez les sujets fragilisés. La population en insuffisance cardiaque (IC) est particulièrement sensible au monoxyde de carbone (CO), polluant environnemental ubiquitaire. Connaître les mécanismes de sa sensibilisation cardiaque pourrait permettre de la protéger.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte